Si LOCARMOR m’était conté. Acte 1. La naissance d’une entreprise.

Si LOCARMOR m’était conté. Acte 1. La naissance d’une entreprise.

Flashback. 1955. Maurice Bouché est concessionnaire Poclain, à Pontivy pour trois départements bretons, Finistère, Côtes d’Armor et Morbihan. Cette entreprise française est le leader mondial, à l’époque, sur le marché de la pelle hydraulique. Georges Crenn est encore un adolescent. Avec ses parents, originaires de Plonévez du Faou, il a quitté la France pour les USA où il suit sa scolarité. Quelques années plus tard, Georges rencontre Eliane, bretonne comme lui, qui a rejoint les Etats-Unis pour trouver du travail. Ils se marient et en mai 1959 Eliane donne naissance à un petit garçon prénommé Yannick. Georges fait son service militaire en Allemagne, parmi les GI’s de l’armée américaine. C’est l’époque où Poclain envisage le marché américain et Georges est approché dans le cadre de ce projet. Il suit une formation en France mais le projet n’aboutira finalement pas. Le décor est posé.

historique entreprise locarmor

LOCARMOR. Histoire d’une entreprise

• Location de matériels. Naissance d’une idée

Georges et Eliane choisissent de rester en France. Il y a du travail, en ces temps de trente glorieuses. Georges met à profit son expérience chez Poclain pour devenir pelleteur. Il décide d’investir dans une pelleteuse Poclain et rencontre le concessionnaire local, Maurice Bouché. Une pelleteuse, c’est un investissement lourd pour un jeune d’à peine trente ans qui démarre son activité. Maurice y croit et un accord est vite trouvé, parce qu’entre les deux hommes, le courant passe. Maurice a raison d’y croire. Georges est un bosseur et rapidement son parc machines prend de l’ampleur, avec plusieurs pelles à son actif. Les deux hommes, qui sont chacun sur leur terrain, voient apparaître une activité déjà très développée outre-atlantique. La location de matériels.

• LOCARMOR, bonjour !

Un ami de Maurice, concessionnaire Poclain comme lui, basé dans le sud-ouest, a déjà monté une société de location. Nous sommes à la fin des années soixante, c’est le moment choisi par les deux hommes pour unir leurs compétences et créer une entreprise de location de matériels. Georges pense à une implantation dans le Finistère. Il faut dire qu’à l’époque, le réseau routier breton n’existe pas. Songez qu’il faut trois heures pour faire Pontivy – Quimper ! Le Finistère connaît un fort développement industriel alors c’est décidé. L’entreprise est créée, ça ne s’invente pas, le 1er avril 1970 à Quimper, route de Brest, dans un petit local en location.

• La naissance d’un groupe

LOCARMOR, c’est son nom, loue à l’époque du matériel Poclain, des bétonnières, des compresseurs d’air, des grues à tour, des roulottes de chantier. Au début, les deux compères achètent du matériel d’occasion au Royaume Uni, où le cours de la livre sterling est favorable. Avec Georges qui parle un anglais courant, c’est plus facile. Moins de dix ans plus tard, LOCARMOR devient une société anonyme. Parmi les actionnaires, on compte deux nouveaux acteurs. Yannick, le fils de Georges Crenn. François, le fils de Maurice Bouché. Ils ne le savent pas encore, mais le destin de LOCARMOR est entre leurs mains…

• photo : de gauche à droite, François Bouché et Yannick Crenn (respectivement D.G. et P.D.G. du groupe LOCARMOR)

• rendez-vous la semaine prochaine pour la suite de l’histoire. Si LOCARMOR m’était conté. Acte 2. La naissance d’un groupe.

• un grand merci à François Bouché et Yannick Crenn (respectivement D.G. et P.D.G. du groupe LOCARMOR) pour le temps qu’ils nous ont accordé.

vous avez besoin de plus d’informations sur les services proposés par LOCARMOR ? Contactez-nous en utilisant notre formulaire en ligne.

Partager cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *